Chaussures
comments 4

Malte

La dernière semaine de mes vacances, j’ai pris un vol pour Malte.

valletta 1

Je voulais rendre visite à mon fils et webmaster qui y travaille depuis début juin.

Heureusement, il y avait quelqu’un qui était venu pour me chercher à l’aéroport (mon fils travaille beaucoup et n’avait pas le temps de venir me chercher) car trouver l’appartement de mon fils était très difficile. Il y a deux rues avec le même nom et un est connu des chauffeurs de taxis et l’autre pas. Trouver son chemin à Malte est dans l’ensemble très difficile. Les noms des rues sont incompréhensibles, les bus ne viennent jamais à l’heure, le plupart des stops ne sont pas marqués. Les destinations sont très floues et un bon plan avec des numéros de bus, destinations et stops n’existe pas. Pas facile quand la logique manque et qu’on a l’habitude de se débrouiller seule.

Valletta_-_Qanpiena[2]

Enfin, avec beaucoup d’aide de mon fils et de sa copine, j’ai parfaitement pu profiter de l’île.

Malte est bourrée d’histoire, de bâtiments historiques, c’est splendide. A La Vallette, la capitale, j’ai pu admirer dans chaque petite rue des merveilles architecturales. Partout où on regarde, on voit des vieilles pierres. Ce n’est pas une ville avec beaucoup de verdure par contre.

Valletta-The-typical-facades-of-valletta

J’avais oublié le chargeur de mon appareil photo ici en France, donc j’ai pris beaucoup de photos avec mon téléphone. Seul hic, je (et tout mon entourage) n’arrive pas à les transférer vers mon ordinateur. Il faut passer chez un expert pour faire réparer tout ça, par conséquent, vous êtes malheureusement  privés de mes photos pour l’instant. Je me débrouille, pour le besoin de mon article, avec des photos trouvées sur internet en attendent les miennes.

Valletta-Malta

Il faisait chaud, très chaud et surtout très humide. Un taux d’humidité de 75 à 80% avec 32° c’est énorme.  J’ai marché beaucoup et comme ça monte et descend sans arrêt et que j’étais souvent en plein soleil, j’ai beaucoup transpirée. Je ne comprends pas comment elles font, les filles maltaises, mais elles ne transpirent pas. Leur maquillage est toujours impeccable et leurs cheveux ne frisent pas mais restent impeccables. J’avoue que j’étais verte de jalousie.

Par contre, mon maquillage coulait et mes cheveux étaient dans un sale état. Le lendemain de mon arrivée, j’ai coupé mes cheveux très courts car je n’en pouvais plus. (Je vous montrerai tout ça bientôt)

Pendant mon séjour à Malte, j’ai pu faire du shopping…. bien entendu.

Il y avait quelques mois, j’avais vu l’émission « Echappées Belles » sur Malte.

Dans cette émission, j’ai vu l’histoire d’un jeune couple français qui voulait s’installer à Malte et qui avait l’idée d’ouvrir une boutique d’espadrilles il y a quelques années. C’était un pari risqué.

J’ai retrouvé la boutique avec le couple très sympathique. Génial…. Je n’ai jamais vu autant de jolies et d’authentiques espadrilles qui sont en plus super confortables et d’une très bonne  qualité. Elles sont faites main, écologiques et 100% françaises.

J’ai craqué pour un modèle un peu plus travaillé, que je noue autour de ma cheville.

espadrilles5

Dans la boutique on trouve les classiques dans une soixantaine de couleurs et de rayures.

espadrilles 3

espadrille 2

Ainsi que des modèles fantaisies…

espadrille

espadrilles 4

Malheureusement je n’ai pas pu acheter toute la boutique, mais si vous voulez plus d’infos sur Charles et Olivia voici leur site: www.marquisdevissac.com et leur boutique se trouve:

169 St Lucia’s Street Valetta.

 

 

4 Comments

  1. Hélène says

    Bravo et merci pour ce petit compte-rendu, Hilde : nous attendons vivement la suite !
    Ravie, aussi, de découvrir ces spécialistes en espadrilles : les modèles sont d’un très beau stylisme.
    Et le côté confortable et pratique n’a pas été oublié : je pense au dernier modèle ci-dessus. Au moins, on peut marcher sans perdre la chaussure !!
    Dommage, en revanche, que le site Marquis de Vissac ne mentionne pas ses prix, et ne propose pas (pour ce que j’ai pu en voir) de commandes directement sur son site…
    Il faudra guetter les modèles ailleurs, alors.
    Amitiés,
    Hélène

    • Hilde says

      Je suis d’accord avec vous Hélène. Moi aussi je regrette de ne pas pouvoir commander par internet…..nous pouvons toujours demander….

  2. artemisia says

    J’ai passé des vacances a Malte , il y a 15 ans au mois de février.
    Je garde un bon souvenir , la veille ville et les très vieux bus etc….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *